Sécurité incendie et intrusion

Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES

securite-incendie-blocs-securite-definition-du-bloc-securite-pour-erp-ert

Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT

Les blocs de sécurité pour ERP et ERT sont des blocs destinés à éclairer et à indiquer les sorties (sorties de secours) de façon lumineuse, dans les différents types d'établissements. L'objectif est de faciliter l'évacuation des bâtiments, notamment en cas d'incendie, ou plus simplement d'offrir un éclairage d'appoint dans les lieux de passage (espaces de circulation, escaliers, halls, etc.), en cas de défaillance de l'éclairage principal (coupure d'électricité de tout ou partie de l'installation). Le déplacement est ainsi possible sans risque d'accidents corporels.
Les BAES sont utilisés pour le balisage et l'éclairage de sécurité dans les installations tertiaires, les locaux recevant du public (ERP) et les locaux recevant des travailleurs (ERT). Pour les habitations, ce sont les BAEH (Bloc Autonome d'Éclairage d'Habitation) qui sont utilisés. Le bloc d'évacuation peut être monté en association avec le bloc d'habitation, pour une esthétique soignée dans les locaux à zones de sommeil. Ils permettent de respecter la législation et les règles d'usages pour les ERP (Établissement recevant du public). C'est un des moyens permettant d'assurer l'éclairage de sécurité.
Les blocs de sécurité pour ERP et ERT Legrand disposent d'un système S.A.T.I. (Système Automatiques de Tests Intégré). C'est-à-dire qu'ils effectuent automatiquement et périodiquement les tests obligatoires et signalent les défauts (batterie faible, ampoule défectueuse….) par un voyant lumineux. S'is sont adressables, le résultat des tests est alors reporté sur la centrale ou sur le logiciel de supervision. Finies donc les tournées obligatoires d'inspection fastidieuses et coûteuses, pour repérer les blocs en défaut. L'installation peut même être réalisée en plusieurs phases, en équipant progressivement les BAES Sati évolutifs.

securite-incendie-blocs-securite-definition-du-bloc-securite-pour-erp-ert

BAES - Éclairage de sécurité

Il est réalisé par des BAES ou par une source centralisée. Dans les bureaux ou ERP, (magasin, hôtel, bureau, atelier…), un éclairage dit de sécurité ou de secours, est rendu obligatoire par la plupart des réglementations. Ces luminaires spécifiques se mettent automatiquement en fonction, lors des coupures de courant électrique ou dans les situations d'urgences (incendie, évacuation). Placés aux endroits stratégiques (changement de direction, porte, escalier, porte de sortie, etc.), les blocs de sécurité pour ERP et ERT balisent le ou les itinéraires vers la ou les sorties de secours.
L'éclairage de sécurité est un élément essentiel dans l'organisation de l'évacuation d'un bâtiment. Il doit se mettre en marche lorsque l'éclairage normal est défaillant (coupure d'électricité). La réglementation et les usages prévoient un éclairement minimum de 5 lumens/m². Il doit être capable de fonctionner pendant une heure, en éclairant notamment les chemins d'accès menant aux sorties d'évacuation (que ce soit en cas de panique, de coupure de courant ou d'incendie). L'éclairage de sécurité assuré par des blocs autonomes, à contrôle automatique intégré (système Sati), présente l'avantage de la réalisation automatique des tests réglementaires.
On distingue principalement deux types d'éclairage : l'éclairage d'ambiance et l'éclairage d'évacuation. Un éclairage de sécurité d'ambiance pour ERP éclaire de manière uniforme l'ensemble des locaux afin que les usagers puisent se repérer où qu'ils soient. Cela permet d'éviter un mouvement de panique. Ce type d'éclairage est le plus souvent positionné en haut, mais il peut être aussi en bas, pour éclairer le sol, notamment dans les parkings. Tandis qu'un éclairage d'évacuation éclaire les axes de circulation et permet la visualisation des issues, et ce, en suivant les règles d'usage (un BAES à chaque changement de direction et un au minimum, tous les quinze mètres).
Dans le cadre de la mise en place des mesures en faveur de l'économie durable, il existe de nouveaux blocs de sécurité pour les bâtiments QHE neufs, optimisant la performance énergétique. Ils sont pratiques, simples et esthétiques. Leur design est soigné pour une meilleure intégration dans leur environnement. Il est possible de les monter au plafond. Leur câblage et la fixation sont rapides, avec une sécurité renforcée et une maintenance aisée, tout en assurant un bon confort.

securite-incendie-blocs-securite-baes-eclairage-securite

Les différents types de blocs de sécurité pour ERP

BAES – Les blocs de sécurité d’ambiance

Conformes à la norme NF C 71-801, ce sont des BAES anti-panique (éclairage d'ambiance) encastrables et généralement à LEDs, dotés d'une autonomie d'une heure. Cet éclairage d'ambiance ou anti-panique doit être réalisé sur la base d'un flux lumineux minimal de 5 lumens/m² de la surface du local. Leur commande peut être automatique (système Sati) et ils sont équipés d'un témoin de veille à LED.
La consommation d'énergie est naturellement faible. Ils doivent être éligibles aux Certificats d'Économie d'Énergie CEE et de qualité environnementale, certifiés à l'Ecolabel NF Environnement. Afin de pouvoir les télécommander, le câblage ne doit pas être polarisé (pas de sens de câblage). Par adjonction d'un module d'adressage sur chaque bloc de sécurité et l'installation d'une centrale, les BAES peuvent rapidement et facilement être transformés en BAES Sati adressables.

BAES – Les blocs de sécurité pour ERP d'évacuation

Les BAES d'évacuation sont utilisés pour signaler l'accès aux issues de secours, et faciliter la circulation et l'évacuation des personnes, en cas de défaillance du système d'éclairage normal. Ils sont installés tous les 15 m dans les accès (couloirs, escaliers…), à chaque changement de direction, à chaque sortie et issue de secours, à chaque obstacle et à chaque changement de niveau aux sorties des salles et des locaux. L'éclairage est réalisé par des blocs de sécurité pour ERP et ERT de type 45 lumens disposant d'une heure d'autonomie. Ils sont équipés de sources lumineuses à LEDs sans maintenance. Leur commande peut être automatique (système Sati) et ils sont équipés d'un témoin de veille à LED. La surface plane de leur face avant, permet de recevoir les étiquettes de signalisation et d'évacuation visibles à 20 m. Ces étiquettes sont adaptables sur différentes positions et recyclables, tout en répondant aux principales indications d'évacuation. Les BAES d'évacuation sont de faible consommation, afin de répondre aux besoins en économie d'énergie.
Ils sont de qualité environnementale certifiée à l'Ecolabel NF Environnement et éligibles aux Certificats d'Economie d'Energie CEE. Leur protection est renforcée pour répondre aux exigences des différents locaux. Pour les locaux industriels, le type anti-corrosion (IP 67-IK 07) est plus adapté. Ils peuvent être installés au plafond pour signaler les issues, en milieu de couloir ou pour faciliter la pose lorsque les courants arrivent, par le faux-plafond.

Les blocs pour bâtiments d'habitation (BAEH)

Les blocs autonomes d'éclairage d'habitation (BAEH) sont destinés à l'éclairage de sécurité des parties communes des bâtiments d'habitation. Ils fonctionnent plus ou moins sur le même principe que les BAES, mais avec des durées plus longues. En effet, l'autonomie est de 5 heures avec un flux de 8 lumens. Comme les BAES, il y a la possibilité de rajouter un module adressable, afin de les raccorder à une centrale de gestion. De même, la fonction d'autotest est intégrée dans les blocs de sécurité

Les BAES+BAEH d'évacuation des locaux à sommeil

Ils sont constitués d'un BAES d'évacuation et d'un BAEH à contrôle automatique (système SATI). Ce système permet aussi la réalisation des tests réglementaires de manière automatique. Ils sont conformes aux normes NF C 71-800, NF C 71-805 et NF C 71-820 et NF EN 60598-2-22. Ces équipements sont admis à la marque de qualité NF AEAS BAES + BAEH performance SATI IP 43 - IK 07.
Les BAES + BAEH sont obligatoires pour les locaux à sommeil. Ils assurent la continuité d'exploitation en cas de coupure de l'éclairage normal, et la fonction d'évacuation en cas de déclenchement d'alarme incendie. Ils sont équipés d'un témoin de veille et de lampes de sécurité (fonction BAEH) à Leds, jouissant d'une durée de vie de plus de 10 ans.
Ils permettent aussi d'identifier les équipements d'incendies « poste d'incendie » comme un robinet d'incendie armé ou un extincteur. Leur consommation est faible et ils rassemblent toutes les caractéristiques des BAES et BAEH. Ils peuvent équiper aussi les ERP et les locaux industriels. Il existe un bloc BAES + BAEH ARCOR, au design discret, qui respecte parfaitement l'architecture. Il est disponible en IP 20 et est pilotable par télécommande multifonctions ou standard.

securite-incendie-blocs-securite-differents-types-blocs-securite-pour-erp
securite-incendie-blocs-securite-differents-types-blocs-securite-pour-erp

Les bâtiments constitutifs des blocs de sécurité

Les batteries des blocs de sécurité

Les batteries Ni-Mh (nickel-métal hydride) sont généralement utilisées dans les BAES. Ce type d'accumulateur n'incorpore ni cadmium, ni plomb, et est donc peu polluant. De plus, son énergie massique est supérieure de 40 % à celle des Ni-Cd et son effet mémoire est très faible.
La fin de charge est caractérisée par une variation de la tension de charge très faiblement négative. C'est ce seuil qui est détecté par les chargeurs automatiques de qualité pour arrêter la charge. Les batteries d'accumulateurs Ni-Mh ont un faible impact sur l'environnement.

Les accessoires de BAES

Les étiquettes de signalisation

Elles sont conformes aux règlements de sécurité des ERP, et visibles depuis une distance de 20 m (conformément à la norme européenne EN 1838). Il existe des étiquettes adhésives et des jeux d'étiquettes amovibles et recyclables. La signalisation additionnelle est à utiliser uniquement en complément de la signalisation d'évacuation réglementaire (les mots « SORTIE » et « SORTIE de secours ».
Le jeu d'étiquettes amovibles et recyclables constitue la signalisation universelle. Il répond aux principaux types de signalisation d'évacuation pour les blocs d'évacuation et BAEH. Ces étiquettes sont munies de flèches à 45°. Les étiquettes de signalisation adhésives sont formées d'étiquettes transparentes pouvant être directement installées sur les diffuseurs des BAES d'évacuation. Ces étiquettes sont conformes à la réglementation de sécurité dans les ERP. Elles assurent aussi la signalisation réglementaire d'évacuation par issues de secours et cheminements.

Accessoires d'encastrement et grilles de protection pour blocs de sécurité

Ils garantissent la sécurité de maintien du BAES. Leur fixation est simple et rapide avec une faible profondeur d'encastrement. Les opérations de maintenance y sont aisément réalisables. Ils peuvent être fixés directement sur les plafonds ou sur les faux plafonds avec l'utilisation de tiges filetées ou filins de sécurité.
Les grilles de protection sont utilisées, elles, pour la protection aux chocs des blocs de sécurité et luminaires pour sources centralisées. Pour les grilles d'indice IK 10 la résistance aux chocs est de 20 joules, et pour les grilles renforcées (IK 20), elle est de 50 joules. Ces grilles renforcées sont dites « antivandales » et sont adaptées à la protection des blocs dans les parkings et dans les bâtiments à risque de vandalisme. Elles bénéficient de deux systèmes de fixation par :
- Embase murale sur cadre métallique tenue par 4 chevilles métalliques ;
- Verrouillage de la grille sur le cadre métallique par vis à têtes inviolables nécessitant l'outil de verrouillage.

securite-incendie-blocs-securite-elements-constitutifs-blocs-securite

Supervision et maintenance des BAES

Généralités

Il s'agit d'un système évolutif, permettant de surveiller depuis un seul point, l'ensemble des BAES de plusieurs bâtiments situés ou non, sur le même lieu géographique. La maintenance est assurée par des interventions localisées. Le système est généralement formé de BAES, (BAES+BAEH), BAEH, d'un PC, d'un configurateur mobile infrarouge et d'une centrale de gestion. Ces composants doivent être conformes aux normes en vigueur, compte tenu de la fonction des blocs de sécurité dans les ERP, ERT et bâtiments d'habitation soumis à la réglementation.
Appliqué à des BAES adressables, le système permet de faire l'adressage à distance par configuration mobile infrarouge. La maintenance centralisée sera ainsi pilotée facilement. Elle fonctionnera à partir d'un câblage standard de blocs d'éclairage de sécurité.

Les télécommandes de BAES

Les télécommandes des blocs de sécurité sont de type standard ou multifonctions et non polarisées (pas de sens de câblage). Elles permettent de commander d'un seul point la mise au repos de l'ensemble de l'installation d'éclairage de sécurité (y compris avec des blocs [BAES + BAEH]). L'alimentation des télécommandes doit être prise en amont des dispositifs de protection des circuits d'éclairage normal. Elle ne doit pas être issue d'une source d'alimentation auxiliaire de type secourue.
Avec les télécommandes, on peut réaliser un test de continuité de la ligne de télécommande sans allumer les blocs. On a aussi la possibilité de tester l'allumage des blocs sans nécessité de coupure de l'éclairage normal (capacité 300 blocs).
Les télécommandes multifonctions permettent, pour les ERP comportant des locaux à sommeil :
- la mise au repos automatique de la fonction BAES d'évacuation du bloc [BAES + BAEH] en cas d'une interruption de l'alimentation générale ;
- l'allumage de la fonction BAES d'évacuation du bloc [BAES + BAEH] dans le cas d'une alarme générale ;
- la signalisation locale par LED rouge du déclenchement de l'alarme incendie.
Pour une installation comportant plusieurs zones d'exploitation, les commandes multifonctions permettent la mise au repos partielle.

La centrale de gestion des blocs de sécuriété pour ERP et ERT

Lorsque le nombre des BAES est important ou lorsqu'il s'agit de gérer des installations multi sites, il est très pratique de pouvoir centraliser les opérations de contrôle. La communication entre les blocs et la centrale est réalisée par l'intermédiaire de la ligne de télécommande. Avec une capacité de connexion directe de 250 blocs sur la centrale (étoile ou série), la ligne la plus longue est limitée à 700 m. Une extension est possible par un répéteur au-delà de 250 blocs ou d'une ligne de plus de 700m. La centrale peut gérer jusqu'à 1023 blocs.
Une centrale de gestion permet de visualiser l'état du parc de blocs et de vérifier périodiquement l'état des blocs. La connexion à un PC, pour réaliser la supervision en local ou à distance, est assurée par sa sortie RS 232 évolutive. Elle signale les BAES en défaut et édite le rapport de tests. La centrale peut être équipée d'une sortie de type Centronics Sub D 25 pour imprimante externe et d'un contact alarme paramétrable sur seuil de défaut paramétrable (en % de blocs de sécurité défectueux).
Son utilisation est simplifiée par un menu ergonomique avec visualisation sur écran LCD. On pourra facilement paramétrer la centrale et gérer des droits d'accès utilisateurs. Elle est munie d'une fonction d'aide à la maintenance avec localisation des blocs en défaut, d'une fonction de mise au repos des blocs et d'une mémoire de sauvegarde permanente dès la configuration des blocs.

Logiciel de supervision pour installation de BAES

Le logiciel de supervision permet la supervision d'une installation de blocs de sécurité sati adressables d'un établissement complet. Il peut gérer une ou plusieurs centrales, quelle que soit la taille de l'installation. Un logiciel de supervision peut assurer la supervision simultanée de la totalité de l'établissement, selon sa configuration de construction (arborescence par bâtiments, niveaux, étages ou zones).
C'est le logiciel de supervision qui donne à la centrale toutes ses potentialités. Il permet la surveillance à distance de toute l'installation. Avec ces logiciels, on peut visualiser les blocs sur plan, avec une représentation des blocs en défaut et la nature du défaut décelé.
Les tests périodiques des éclairages de sécurité sont obligatoires conformément aux réglementations, l'utilisation d'un système automatique est donc très pratique. Le logiciel de supervision Legrand accepte la surveillance à distance des BAES adressables. Il peut donner à tout moment l'état et la position de chaque bloc sur les plans de l'établissement, ainsi que la nature d'un éventuel défaut. Ce logiciel permet aussi d'éditer en temps réel la liste des pièces à remplacer sur les blocs en défaut, de même que la fiche d'intervention pour la maintenance.

La maintenance des BAES

L'étude, ainsi que la mise en place d'une installation de sécurité, doit absolument prendre en considération la facilité de mise en œuvre et de maintenance. Ces blocs de sécurité (BAES/BAEH) doivent faire l'objet d'une maintenance régulière et être mis en condition d'utilisation afin d'augmenter leur durée de vie. La disponibilité des produits et des pièces de rechange, les outils et les services d'aide à l'installation et à l'exploitation sont donc essentiels.
L'efficacité des systèmes de sécurité exige une surveillance et une maintenance constante. Plus les installations sont étendues, plus ces opérations essentielles constituent une charge importante. Des étiquettes de maintenance pour BAES, [BAES+BAEH] et BAEH permettent de consigner les opérations de maintenance annuelle.
L'étiquette doit être conforme à la norme NF C 71-830 et apposée de manière visible sur chaque bloc. Il existe des étiquettes avec traitement spécial qui permettent l'écriture toutes encres et la pose immédiate sur le bloc. La centrale de gestion et le logiciel de supervision contribuent beaucoup au maintien des BAES (Blocs autonomes d'éclairage de sécurité), en parfait état de fonctionnement.

securite-incendie-blocs-securite-supervision-maintenance-baes

Blocs de sécurité ECO 2

Une solution pour les bâtiments HQE / BBC

Inters détecteurs ECO 2

L’ÉCO efficacité s’impose aux bâtiments tertiaires...

Le Programme Mosaic

200 fonctions pour tous les usages