Système de sécurité incendie

La détection

Cette fonction est assurée par le système de détection incendie (SDI) qui gère toutes les informations reçues par les détecteurs automatiques et les déclencheurs manuels.

Le déclencheur manuel : sa fonction

Il déclenche l'alarme après une pression sur la membrane du coffret.
Il doit être placé à chaque étage, à proximité des escaliers, au rez-de-chaussée, à proximité de chaque issue.

securite-incendie-detection-declencheur-manuel-sa-fonction

Les 2 types de déclencheurs manuels

- le déclencheur manuel à membrane simple. Le déclenchement se fait par pression sur la membrane. La déformation nette de celle-ci indique que le produit a été actionné.
- le déclencheur manuel avec indicateur mécanique d'état.
Il permet une visualisation claire et rapide de son état (actionné ou en veille).
Le déclencheur manuel adressable est équipé d'un indicateur mécanique et d'un voyant lumineux. L'indicateur mécanique renseigne sur l'état du déclencheur (actionné ou en veille) et le voyant indique si la centrale a pris en compte ou non l'information.

Les détecteurs automatiques

Ils permettent la surveillance d'un bâtiment de façon automatique.
Il existe différents types de détecteurs automatiques suivant le risque à surveiller.

securite-incendie-detection-detecteurs-automatiques

Le détecteur optique de fumée

Type de détection

Il est sensible (détection de particules) à tous les types de fumées et d'aérosols.
Il n'est pas sensible au feu sans fumée (feu d'alcool). Il détecte rapidement le début d'un incendie avant la formation de flamme.
Il s'emploie dans les endroits où il n'y a pas de fumée d'exploitation en fonctionnement normal.

Couverture

Il assure une protection sur une surface moyenne de 60 m² et une distance maxi de 5,8 m (hauteur maxi du local : 5 m).

Utilisation

Sa température d'utilisation est comprise entre - 20°C et + 60°C.
Son bon fonctionnement est entravé par des éléments perturbants tels que :
- le développement intense et soudain de poussières
- un dispositif de cuisson
- la vapeur d'eau
- la condensation et le givre.
Dans les circulations, installer un détecteur à 5 m maximum de chaque extrémité puis respecter un intervalle de 10 m maximum entre chaque détecteur.

Boîtier de gaine
pour détecteur optique de fumée

Sans perturber le fonctionnement de la ventilation, le boîtier permet d'utiliser un détecteur optique de fumée pour surveiller des conduits d'aération (ø 30 à 150 cm).
Le flux d'air entraîne avec lui les fumées éventuelles et les conduit par l'intermédiaire de tubes jusqu'au détecteur protégé dans le boîtier.
Pour une utilisation performante, la vitesse du flux d'air doit être comprise entre 1 et 25 m par seconde.
La température d'utilisation oscille entre 0°C et 60°C.

Le détecteur thermovélocimétrique

Type de détection

Il réagit à un seuil de température atteint à un temps donné, suivant la vitesse d'élévation de la température.
Il transmet également l'alarme dès que la température dépasse un seuil fixé.

Couverture

Il assure une protection sur une surface maxi de 30 m² avec une distance maxi de 4,4 m (hauteur maxi 4 m).

Utilisation

Sa température d'utilisation se situe entre - 20°C et + 90°C suivant la classe.
Son bon fonctionnement est entravé par des éléments perturbants tels que :
- une température ambiante > à 90°C
- une chambre frigorifique
- des locaux en partie ouverts.

Le détecteur thermostatique

Type de détection

Il est activé dès que la température dépasse un seuil fixé (ex. : 55°C).

Couverture

Il assure une protection sur une surface maxi de 18 m² avec une distance maxi de 3,6 m (hauteur maxi 4 m).

Utilisation

Sa température d'utilisation se situe entre - 20°C et + 70°C.
Son bon fonctionnement est entravé par des éléments perturbants tels que :
- une température ambiante > à 70°C.

Le détecteur linéaire de fumée

Type de détection :

Il est sensible aux fumées blanches ou noires qui traversent le faisceau laser émis par le boîtier et renvoyé par le réflecteur.

Couverture :

Son intérêt réside dans la couverture de grandes distances évitant ainsi l'emploi de plusieurs détecteurs de fumée ponctuels et offrant une solution simple d'installation dans le cas de grandes hauteurs de plafond ou de points de fixation inaccessibles et non souhaités (hall, entrepôt...) pour des détecteurs ponctuels. Comme pour le détecteur optique de fumée, il doit être utilisé dans les locaux où il n'y a pas de fumée en mode de fonctionnement normal.
Il assure une surveillance jusqu'à 100 m avec une distance minimum de 30 m sur une largeur de 8 m pour une hauteur de local jusqu'à 5 m et sur une largeur de 10 m pour une hauteur de local de 5 à 12 m.

Utilisation :

Sa température d'utilisation se situe entre - 10°C et + 55°C.
Son bon fonctionnement est entravé par des éléments perturbants tels que :
- vapeur d'eau
- poussières
- aérosols
- obstacle de toute nature (à noter que la coupure complète du faisceau laser est signalée comme un défaut).

Le détecteur de flamme

Type de détection :

Il est sensible au rayonnement infrarouge émis par les flammes d'un foyer ainsi qu'à la présence du CO2 résultant.

Couverture :

Il détecte un foyer jusqu'à 17 m de distance au minimum, son angle de vision est de + ou - 45° par rapport à son axe optique,
soit un cône de 90°.
Pour un détecteur monté sous plafond entre 3,5 et 7 m de haut, la surface couverte est de 150 m2. Elle varie en fonction de l'inclinaison et de la hauteur sous-plafond du détecteur.
Le détecteur doit être installé à un emplacement permettant une liaison visuelle de la zone à surveiller aussi courte que possible et exempt d'obstacle.

Utilisation :

Il est à utiliser lorsque le paramètre à détecter est la présence de flammes émises par la combustion de solides, liquides ou gaz carbonés (bois, fuel, butane...).
Il est très adapté à la détection de feux ouverts et peut s'utiliser en remplacement des détecteurs de fumée lorsque les conditions d'environnement empêchent l'utilisation de ces derniers.
Ce détecteur est sensible aux phénomènes perturbants suivants :
- rayonnement direct du soleil, éclairage artificiel intense ou vacillant
- réflexion de lumière sur des plans d'eau, vitrages, parties mobiles de machines...
- vibration du point de fixation du détecteur
- tout mouvement produisant une modulation de la lumière captée par le détecteur.

LCS Pro ²

Une infrastructure VDI complète et performante

Des chantiers à visiter

Témoignages de professionnels qui ont fait confiance à Legrand

Outils d'aide à la prescription

Définissez les équipements électriques à vos projets.

MyHOME domotique

Automatisez pour vos clients l'éclairage, les volets roulants, le chauffage, …