Système de sécurité incendie

L'évacuation

En cas d’incendie par exemple, l'évacuation des personnes est provoquée par la diffusion d'un signal sonore (de type sirène) perceptible ou organisée dans certains cas par le personnel de l'établissement, chargé d’appliquer des consignes de sécurité rigoureuses, préétablies et dont la formation en dispense de premiers secours est assurée par l’établissement.

Qu'est-ce que l'alarme générale ?

C'est un signal sonore 2 tons spécifique (dont la puissance et les caractéristiques sont définies dans la norme NF S 32-001), complété le cas échéant par un signal lumineux le long des voies de passage (dans les lieux où les personnes peuvent se trouver isolées), destiné à prévenir les occupants d'un bâtiment d'évacuer les lieux en cas d’incendie. L'alarme générale peut être immédiate ou temporisée, et, le signal sonore qu’elle émet être perceptible de tout point du bâtiment pour une durée minimum de cinq minutes. Et, dans l’hypothèse où l’intervention du personnel d’un établissement recevant du public (soit un ERP) est compromise, il est primordial de savoir que l'évacuation du public est également favorisée par le déverrouillage automatique des issues de secours.

Cas particulier d'un établissement à plusieurs bâtiments.
L'équipement d'évacuation doit être indépendant pour chaque établissement et approprié aux conditions d’exploitation. Implanter une centrale incendie de même type par bâtiment et mettre chacune sous surveillance.
Dans le cas d'une surveillance centralisée : utiliser des tableaux de report pour chaque centrale, regroupés au poste de garde après avis de l'organisme de contrôle.

securite-incendie-evacuation-qu-est-ce-que-alarme-generale 

Qu'est-ce qu'une alarme générale sélective (AGS) ?

C'est un signal sonore générale, différent du son AFNOR NF S 32-001, et éventuellement lumineux, destiné à ne prévenir que certaines catégories de personnel d'un ERP (ex. : hôpitaux, maisons de retraite, ...) qui organiseront l'évacuation du public afin d'éviter les risques de panique. Utilisez des diffuseurs sonores spécifiques tels que les BAAS (soit les blocs autonomes d’alarme sonore) de type SaMe (messages) notamment.

Comment gérer les issues de secours ?

Elles sont normalement libres d'ouverture et facilement identifiables grâce aux signalisations règlementaires. Pour éviter une utilisation malveillante (vol ou intrusion par exemple), la commission de sécurité peut autoriser leur verrouillage par dispositif électromagnétique conforme à sa règlementation. Une commande locale par déclencheur manuel vert est alors obligatoire. Le déverrouillage des issues de secours doit être obtenu dès le déclenchement du processus d'alarme générale. S'il existe un équipement d'alarme type 1, ce déverrouillage doit être obtenu automatiquement et sans temporisation en cas de détection incendie.

Où utiliser un diffuseur sonore ?

Le diffuseur sonore doit être utilisé au sein des établissements recevant du public (ERP) et/ou des établissements recevant des travailleurs (ERT).
Le choix du diffuseur dépend du lieu d'utilisation mais également de son lieu d'implantation au sein du bâtiment. De plus, la propagation du son ne doit pas être gênée par des obstacles, des cloisonnements et par des bruits ambiants.
Le tableau ci-dessous vous permet de choisir le bon diffuseur sonore en fonction du niveau sonore ambiant.

  db Classe A (70 db*) Classe B (90 db*) et BAAS Classe C (105 db*)
Entrepôts magasins 55 25m²
15m²
2 000m²
1 000m²
60 000m²
30 000m²
60 25m²
4m²
700m²
400m²
20 000m²
10 000m²
Bureaux 65 - 300m²
100m²
9 000m²
3 000m²
70 - 80m²
20m²
2 000m²
600m²
Usines 75 - 15m²
10m²
500m²
300m²
80 - - 250m²
100m²
85 - - 60m²
25m²
90 - - 25m²
15m²

* Puissance acoustique obtenue à 2 mètres.
Surface couverte par le diffuseur sonore en champ libre.
Surface couverte par le diffuseur sonore avec cloisonnement.

Où utiliser un diffuseur lumineux ?

L'AFNOR a édité un référentiel de bonnes pratiques sur l'évacuation des personnes en situation de handicap
(BP 96-101). Ce guide s'inscrit dans la prise en compte d'exigences de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
Il définit les caractéristiques des diffuseurs lumineux à destination des personnes sourdes ou malentendantes :
L'intensité lumineuse effective minimale de l'éclair du DL est de 1 cd dans son volume de couverture.
La durée maximale de l'éclair est de 0,2 s ; sa fréquence est comprise entre 0,5 Hz et 1 Hz.
L'éclair émis par le diffuseur lumineux est de couleur blanche ou rouge.
L'intensité lumineuse des DL doit être au minimum de 0,5 cd/m2 du local concerné (exemples : un local de 10 m2 devra être équipé d'un DL d'au moins 5 cd, plusieurs DL peuvent être installés pour obtenir l'intensité requise.

LCS Pro ²

Une infrastructure VDI complète et performante

Des chantiers à visiter

Témoignages de professionnels qui ont fait confiance à Legrand

Céliane

Un touche d'inspiration qui change tout

MyHOME domotique

Automatisez pour vos clients l'éclairage, les volets roulants, le chauffage, …