Trouvez une information précise sur la norme NF C 15-100

Le rôle du disjoncteur de branchement

Placé en aval du compteur électrique, le disjoncteur de branchement, aussi appelé disjoncteur d’abonné, protège les circuits électriques contre une éventuelle surcharge. Il a également pour rôle de prémunir les habitants du logement contre les contacts électriques indirects liés à un défaut d'isolement et de prévenir les risques d'incendie.

Un équipement à faire installer par un professionnel

Le disjoncteur de branchement ne doit pas être installé par un particulier : le recours à un professionnel (électricien agréé ou fournisseur d’énergie) est indispensable. Le fournisseur d’énergie doit par ailleurs procéder au réglage et au plombage de l’appareil suite à son installation.

Consultez le service de mise en contact entre particuliers et électriciens recommandés Legrand.

Disjoncteur de branchement : sélectif ou instantané

Le disjoncteur de branchement peut être « sélectif » ou « instantané ».

  • Quand il est instantané, il coupe l’ensemble des circuits à la moindre surcharge.
  • En revanche, le disjoncteur d’abonné sélectif ne se déclenche pas d’emblée afin de laisser le temps à l’interrupteur différentiel de couper uniquement le groupe de circuits concerné par un défaut d'isolement.

Disjoncteur de branchement Enedis tarif bleu

Le disjoncteur de branchement Enedis (tarif bleu) de 500 mA limite et sectionne l’installation électrique de la maison. D’une puissance nominale de 45 A, il dispose d’un réglage de calibre qui permet de définir la puissance distribuée en fonction du contrat conclu avec le fournisseur d’énergie.

Les disjoncteurs désormais obligatoires

Les disjoncteurs protègent vos circuits électriques contre les courts-circuits et les surcharges. En cas d’anomalie sur son circuit, un disjoncteur coupe automatiquement l’alimentation des équipements raccordés, protégeant ainsi le matériel contre des dommages potentiellement dangereux.

La norme NF C 15-100 interdit désormais les coupe-circuits (fusibles, plombs ou cartouches cylindriques) dans les installations neuves et les grandes rénovations.

Interrupteur différentiel : au moins 2 par installation

Les interrupteurs différentiels protègent les personnes contre les chocs électriques. Il coupe le courant s’il détecte une fuite accidentelle de courant sur le circuit.

La norme NF C 15-100 impose d’installer au moins 2 interrupteurs différentiels par logement, un de type A et un de type AC.

Le nombre d’interrupteurs différentiels et le type (A, AC ou F) sont à adapter en fonction du nombre de circuits et la nature des équipements à protéger.

La norme NF C 15-100 appliquée à l’ETEL/GTL

L’espace technique électrique de logement (ETEL) est un volume réservé aux équipements électriques de puissance et de communication du logement, dans lequel vient s'installer la gaine technique de logement (GTL),

Plusieurs points sont à respecter concernant notamment :

  • l’emplacement et les dimensions de l’ETEL et de la GTL ;
  • les possibilités d'installation de la GTL.

Parafoudre : obligatoire ou recommandé

Le parafoudre protège l’habitation si celle-ci est frappée directement ou indirectement par la foudre. Il permet aussi de se protéger contre les surtensions transitoires non dues à la foudre.

Le parafoudre est obligatoire dans certains cas, en fonction de la zone d’habitation mais pas seulement. Par exemple, un paratonnerre sur une habitation rend l’installation d’un parafoudre obligatoire.

RT 2012 : l’écocompteur rendu obligatoire

Pour répondre aux obligations de la RT 2012 (réglementation thermique) chaque foyer neuf doit être équipé d’un écocompteur qui enregistre la consommation du ménage en électricité, en gaz et en eau.

Les logements concernés sont ceux dont le permis de construire est postérieur au 1er janvier 2013.

Écocompteur Legrand connecté

L’écocompteur Legrand est un appareil connecté qui vous permet de visualiser l’ensemble de vos consommations d’électricité, de gaz et d’eau depuis un Smartphone ou une tablette. Aucune application à installer, la consultation se fait directement sur le web. L’historique des consommations est également disponible sous formes de tableaux.

Suivez votre consommation en temps réel

L’écocompteur de consommation Legrand vous permet de suivre votre consommation en temps réel et de savoir exactement ce que vous avez dépensé en énergie. Son cadran digital affiche les consommations en électricité et en gaz en kWh, ainsi que le volume d’eau utilisé en m³. Pour une vision plus directe, l’affichage peut aussi se faire en euros.

7 postes de consommation sous surveillance

L’écocompteur Legrand est capable de mesurer la consommation de 5 circuits électriques dans la maison et à l’extérieur. Il comprend également 2 entrées à impulsion filaires qui surveillent les consommations de gaz et d’eau. Grâce à sa sortie BUS/SCS, l’affichage peut se faire sur un portier Bticino ou un écran domotique MyHome.

Quantité de prises obligatoires dans la chambre

La norme NF C 15-100 impose un minimum de prises selon les pièces : dans la chambre, 3 prises électriques obligatoires réparties en périphérie.

Conseil : pour éviter l’utilisation de multiprises, listez le nombre d’appareils à brancher dans chaque chambre : lampes de chevet et de bureau, radio-réveil, ordinateur, chargeurs... L’installation de prises multipostes permet de multiplier les prises sans encombrer les murs

Fixation des prises

Dans le neuf, la norme NF C 15-100 interdit la fixation à griffes pour tous les appareillages, dont les prises électriques.

En rénovation, vous pouvez exceptionnellement conserver les fixations à griffe installées si les boîtes d’encastrement ne peuvent pas être remplacées, à condition que le système soit en bon état et que les fils conducteurs soient inaccessibles.

Le circuit de prises électriques

Vos prises électriques peuvent être installées :

  • sur un circuit avec un disjoncteur 16 A (section de fils 1,5 mm²) : ce circuit peut supporter jusqu’à 8 prises électriques ;
  • ou sur un circuit avec un disjoncteur 20 A (section de fils 2,5 mm²) : ce circuit supporte un maximum de 12 prises électriques.

En neuf comme en grosse rénovation, les coupe-circuit doivent obligatoirement être remplacés par des disjoncteurs.

Le disjoncteur du circuit est bien entendu protégé par un interrupteur différentiel type A ou AC.

Découvrez la gamme de prises électriques Céliane Legrand

Pour équiper vos chambres, découvrez les prises Céliane Surface, dotées d’un socle rétractable empêchant l’accumulation de la poussière. Leur design à fleur de mur s’intègre harmonieusement dans vos pièces. C’est le nouveau standard de prises électriques.

  • Existe en multiposte
  • Couleur de la plaque de finition au choix
  • Possibilité d'associer un double chargeur USB à une prise Surface

Composez vos prises électriques sur notre site de configuration de prises !

Le nombre de prises dans la cuisine

Le nombre de prises électriques à installer dans chaque pièce de la maison est défini par la norme NF C 15-100.

Pour ce qui est de la cuisine, le minimum obligatoire est de :

  • 3 prises si la surface de la pièce fait moins de 4 m² ;
  • et de 6 prises si sa superficie est supérieure à 4 m² (dont 4 prises sont à répartir au-dessus du ou des plan(s) de travail) .

 

Penser à tout alimenter

Il est essentiel de dimensionner son installation aux besoins réels du quotidien. Il est tout à fait possible d’aller au-delà de la norme en installant des prises dédiées pour un grille-pain, un mixeur ou une machine à café qui restent branchés en permanence.

Four, plaques chauffantes et cuisinière électrique nécessitent quant à eux un circuit dédié aboutissant sur une prise, protégés par un disjoncteur spécifique de 20 à 32 A dans le tableau électrique.

La cuisine, un endroit sensible

Du fait de la présence d’eau, de points chauds et d’éventuelles projections de graisse, l’implantation des prises électriques dans la cuisine ne doit pas se faire au hasard.

Il est absolument interdit de les installer au-dessus des plaques chauffantes ou de l’évier, et un minimum de 8 cm de hauteur par rapport au plan de travail est à respecter.

Céliane Surface, un branchement, quatre prises

La quadruple prise de courant Céliane Surface est idéale pour équiper votre plan de travail de cuisine. Ce boîtier à encastrer comprend 4 prises qui ne nécessitent qu’un seul raccordement électrique.

De plus, les produits Céliane Surface proposent un design à fleur de mur qui évite toute accumulation de poussière et facilite le nettoyage.

Disponibles dans une vaste gamme de matières et de couleurs, les prises Céliane revêtent les couleurs de votre décoration intérieure.

La norme pour les prises dans le séjour

La norme NF C 15-100 impose :

  • Pour une surface inférieure ou égale à 28 m² une prise par tranche de 4 m², avec un minimum de 5 prises réparties en périphérie
  • Pour une surface supérieure à 28 m² un minimum de 7 prises réparties en périphérie

Le séjour, cœur du multimédia

Le séjour est la pièce du multimédia par excellence.

Dans le neuf, la pose de 2 prises RJ 45 est obligatoire dans le séjour, pour le réseau de communication du logement.

Ces 2 prises RJ 45 doivent être à proximité directe d’une prise électrique qui assure le fonctionnement des appareils multimédia.

Ces 2 prises électriques s’ajoutent au minimum imposé par la norme.

La hauteur des prises dans le séjour

Toujours selon la norme NF C 15-100 :

  • Une prise électrique doit être placée à une hauteur minimum de 5 cm du sol, revêtement fini.
  • La hauteur maximale recommandée est fixée à 1,30 m.

 

De plus, p​​our respecter les règles d’accessibilité des logements aux personnes à mobilité réduite, au moins une prise du séjour doit être installée à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m.

Avec Céliane Surface, ajoutez facilement des prises USB

La gamme Céliane Surface propose une prise électrique avec double prises USB en multipostes.

Ces deux prises USB vous permettent de recharger les batteries de vos Smartphones, tablettes et autres appareils multimédia.

L’ensemble est alimenté par le raccordement sur la prise électrique, sans nécessiter de tirer un nouveau câble.

Composez vos prises électriques sur le site mon-interrupteur !

Les prises de courant dans la salle de bains

Particulièrement exposé à l’humidité et aux projections d’eau, les équipements électriques de la salle de bains se doivent de présenter un excellent niveau d’étanchéité.

A noter qu'un interrupteur différentiel de 30 mA doit protéger chaque circuit électrique alimentant les prises de courant, l'éclairage et les autres équipements de la salle de bains.

Céliane Surface étanche, idéale dans la salle de bains

La prise de courant Céliane Surface est munie d’une plaque étanche et dotée d’un indice de protection IP 44. Elle possède de construction une sécurité enfant intégrée.

C’est la prise idéale pour équiper votre salle de bains.

Le nombre de prises selon la superficie de la pièce

Selon la norme NF C 15-100, l’installation d’une prise électrique au minimum est requise dans toutes les pièces de plus de 4 m² (hors WC). Une obligation qui ne s’applique pas aux chambres, séjour, cuisine et salle de bains déjà soumis à d’autres impératifs en matière d’installation de prises de courant.

Une prise électrique pour chaque point réseau

A chaque prise RJ45 présente dans le logement, doit correspondre une prise de courant pour pouvoir alimenter en énergie les équipements multimédia raccordés sur la prise de communication. C'est une des prises électriques prévues dans la pièce qui devra être ainsi positionnée à proximité de la prise RJ45.

Adapter la puissance

Au niveau du tableau électrique, des disjoncteurs assurent la protection des circuits qu'ils alimentent.

  • Un disjoncteur de 16 A protégera un circuit câblé en section de fils de 1,5 mm² alimentant un maximum 8 prises électriques
  • Un disjoncteur de 20 A protégera un circuit câblé en section de fils de 2,5 mm² alimentant un maximum de 12 prises électriques

La prise Céliane Surface, innovante et design

Grâce à son socle rétractable, la prise électrique Céliane Surface ne se transforme pas en nid à poussière. Elle adopte au contraire un design unique avec son effet « à fleur de mur », et sa plaque de finition au choix. Son concept répond parfaitement à la norme, et sa connexion par bornes automatiques se fait rapidement et sans outil.

La norme pour les prises électriques en extérieur

La norme NF C 15-100 n’impose pas un nombre minimum de prises électriques à l'extérieur de votre logement (jardin, terrasse…). En revanche, il est obligatoire d’installer en amont du circuit alimentant ces prises, dans le tableau électrique, un interrupteur différentiel d’une sensibilité de 30 mA.

 

L’indice de protection des prises extérieures

L’indice de protection (IP) représente le niveau d’étanchéité à l’eau et à la poussière offert par la prise électrique.

  • Pour l’extérieur, le minimum requis est un IP 24 lorsque la prise est relativement peu exposée.
  • Pour une installation proche d’un point d’eau ou au milieu du jardin, optez pour un IP 55 au minimum.

Bien penser son installation extérieure

Les prises de courant dans le jardin permettent d’alimenter aussi bien les outils que les objets de loisir. Une installation bien pensée évite de tirer des rallonges électriques.

Plexo, la solution pour les prises extérieures

La prise de courant extérieure Plexo présente un IP 55 qui la prémunit contre les poussières et les jets d’eau de toutes directions. Grâce à son volet amovible, elle reste parfaitement protégée lorsqu’elle n’est pas utilisée. La prise extérieure Plexo convient aussi pour un garage ou pour une cave.

  • Existe en multiposte
  • Encastré ou apparent
  • Blanc ou gris

L’éclairage maîtrisé du bout des doigts

Chaque pièce principale et de service du logement doit disposer d'un point d'éclairage. Ce dernier doit être piloté par un dispositif de commande fixe situé à l'entrée de la pièce, et placé à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m du sol. Le dispositif de commande peut être manuel ou automatique.

Avec un interrupteur variateur Céliane, vous maîtrisez totalement le degré de luminosité de la pièce. Les modèles à déclenchement automatique assurent quant à eux plus de confort et d’accessibilité.

Dispositif de connexion luminaire (DCL)

Chaque circuit encastré alimentant un point d'éclairage dans une pièce du logement, doit être teminé par une boîte DCL (dispositif de connexion luminaire).

  • Le séjour et les chambres doivent impérativement être équipés au minimum d’une boîte DCL en un point de centre au plafond. 
  • Pour les autres pièces (hors cuisine et salle de bains) et dégagements (couloir, palier…), un point lumineux en applique peut remplacer le point de centre.

Céliane Soft, l’interrupteur tout en douceur

L’interrupteur Céliane Soft propose une touche souple et silencieuse qui convient parfaitement pour équiper les chambres. Sa discrétion sonore et sa douceur d’utilisation en font un accessoire idéal à manipuler. Grâce au large choix de ses plaques de finition, l’interrupteur Céliane Soft est personnalisable à volonté.

L’interrupteur individuel de volets roulants

Si vous installez des volets roulants électriques, la norme NF C 15-100 impose de créer au moins un circuit spécialisé, dédié à l’alimentation des moteurs de volets.

Conseil : répartissez les moteurs sur deux circuits pour éviter, en cas de problème, de rester bloqué dans votre logement avec un seul circuit alimantant vos volets.

Personnalisable lui aussi grâce à la variété de ses plaques de finition, l’interrupteur individuel de volets roulants Céliane s’installe en lieu et place de la commande traditionnelle, et utilise le même raccordement électrique. Il convient aussi bien pour les moteurs à butée électronique que mécanique intégrée.

Circuits électriques de la salle de bains

Chaque circuit électrique alimentant les prises de courant, l'éclairage et les autres équipements de la salle de bains, doit être protégé à son origine par un interrupteur différentiel de 30 mA.

L’installation des équipements électriques est d'ailleurs codifiée en différents volumes selon la proximité des points d’eau.

L’éclairage soumis à la règle des volumes dans la salle de bains

La norme précise quatre volumes pour la salle de bains (le reste de la pièce étant « hors volume »).

  • Le volume caché est l’espace sous la baignoire.
  • Le volume 0 représente la zone de réception de l’eau (baignoire ou bac de douche).
  • Le volume 1 débute au-dessus du volume 0, et jusqu’à 2,25 m de hauteur.
  • Le volume 2 entoure le volume 1 de 0,60 m.

Une VMC pour lutter contre l’humidité

L’aération du logement est une obligation, mais la VMC n’est pas une solution imposée comme le seul moyen d'aérer. Toutefois, cette dernière représente la solution la plus efficace en la matière. La VMC doit être alimentée par un circuit électrique dédié protégé par un disjoncteur de 2A.

Céliane Soft étanche, l’interrupteur discret et sécurisé

Idéal pour les pièces humides comme la salle de bains, l’interrupteur Céliane Soft étanche bénéficie d’un indice de protection IP 44 qui le prémunit contre les projections d’eau. Sa touche Soft est aussi douce à toucher que silencieuse à manipuler. Sa connexion par bornes automatiques se fait rapidement et sans outil.

Un éclairage avec boîte DCL dans la cuisine

Chaque circuit encastré alimentant un point d'éclairage dans une pièce du logement, doit être teminé par une boîte DCL (dispositif de connexion luminaire).

La cuisine doit être dotée au minimum d’une boîte DCL, disposée au centre du plafond.

Toutefois, si cette solution n’est pas réalisable pour des raisons techniques, cet éclairage central peut être remplacé par deux appliques murales.

De la lumière en toutes circonstances

L’interrupteur automatique Céliane allume votre luminaire lorsqu’il détecte de la présence dans la pièce et que la luminosité décline. Particulièrement pratique lorsque l’on entre ou que l’on sort de la cuisine les bras chargés ! L’interrupteur automatique Céliane est compatible toutes lampes.

Les circuits des volets roulants

La norme NF C 15-100 impose la création d’un circuit spécifique dédié uniquement à l’alimentation des moteurs de volets roulants. Dans la pratique, il est conseillé d’en créer au moins deux, afin de pouvoir continuer à ouvrir certains volets de la maison si jamais un circuit venait à rencontrer un dysfonctionnement.

La VMC dans la cuisine

La réglementation impose la présence d’un système d’aération dans la maison. Celui-ci peut être à tirage manuel ou à ventilation mécanique contrôlée, mais doit dans tous les cas être permanent. Les interrupteurs de VMC ne proposent donc pas d’arrêt total de l’appareil, mais un choix entre deux vitesses de fonctionnement.

Un éclairage pour chaque entrée dans le logement

Côté extérieur, la norme NF C 15-100 impose l’installation d’un éclairage pour l’entrée principale et pour les éventuelles entrées de service.

Tout circuit alimentant un point d’éclairage à l'extérieur du logement, doit se terminer par :

  • une boîte DCL (dispositif de connexion luminaire)
  • une boîte de dérivation (exemple : boîtes étanche Plexo)
  • un luminaire équipé d’un dispositif de connexion

Dans tout les cas, le dispositif doit avoir un IP (indice de protection) adapté à l’emplacement extérieur considéré (exposé ou non à l'eau, l'humidité).

Un circuit d'éclairage dédié pour l’extérieur

Si vous installez des points d'éclairage à l'extérieur de votre logement, non fixés sur votre bâtiment (éclairage de jardin, terrasse...), vous devrez créer un circuit d'éclairage dédié à ces luminaires.

Ce circuit d'éclairage extérieur devra être protégé par un disjoncteur, dans la limite de 8 appareils.

Interrupteur étanche Plexo, solide et fiable pour l’extérieur

L’interrupteur étanche Plexo est la solution idéale pour installer des commandes d’éclairage en extérieur. Son indice de protection (IP 55) le protège de la poussière et de l’humidité. Ses bornes automatiques assurent une connexion simple et rapide. 

L’interrupteur Céliane Soft à témoin

Doté d’un voyant lumineux, l’interrupteur lumineux Céliane Soft permet de contrôler d’un coup d’œil l’état de la lumière à l’extérieur depuis l’intérieur. Il est également très pratique pour le repérer dans l’obscurité. Sa touche Soft rend son utilisation particulièrement agréable, et sa plaque de finition se décline en une multitude de versions.

Le réseau de communication : pour toute construction neuve

L'arrêté du 3 août 2016 impose de nouvelles exigences d'installation pour les réseaux de communication dans les habitations. Les logements dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er septembre 2016 sont concernés.

Ces nouvelles dispositions viennent compléter la norme NF C 15-100. 

Coffret de communication Full Media, prêt pour tout !

Le coffret de communication Full Media comporte 4 prises RJ 45 qui acceptent tous types de médias : TV HD, Box HD, Internet, téléphonie et réseau.

Avec sa puissance de transmission allant jusqu’à 1 Gigabit/seconde, le coffret Full Media est idéal pour les applications HD, le streaming ou encore l’envoi de fichiers volumineux.

Anatomie du coffret de communication

Le coffret de communication doit être placé dans l'ETEL (espace technique électrique du logement), éventuellement sur la GTL (gaine technique de logement) en-dessous du tableau électrique. 

Un coffret de communication comporte au minimum :

  • 1 panneau de brassage équipé de 4 prises RJ 45 (cat. 6 blindée au minimum) ;
  • 1 dispositif de répartition de la TV (quelque soit le mode de réception TNT, satellite ou réseau câblé) ;
  • 1 dispositif de terminaison intérieur cuivre (DTI) pour le réseau téléphonique ;
  • 1 dispositif de terminaison intérieur optique (DTIo) pour la fibre optique ;
  • et 1 bornier de terre.

Au moins une prise de courant doit être placée à proximité immédiate du coffret dans l'espace attenant destiné à recevoir les équipements actifs de communication (box, switch, etc.)

Le grade du coffret de communication

Les coffrets de communication présentent différentes puissances de débit :

  • Le « grade 2 TV » assure un débit de 1 Gbit/s.
  • Le « grade 3 TV » propose un débit allant jusqu’à 10 Gbit/s.

Le grade 1 n’est plus autorisé pour les constructions neuves.

Câbles grade 2 TV et grade 3 TV

L'arrêté du 3 août 2016 impose de nouvelles exigences d'installation pour les réseaux de communication dans les habitations. Les logements dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er septembre 2016 sont concernés.

Un câblage en étoile relie le coffret de communication aux prises RJ45 disposées dans les pièces du logement. Qu'il soit en Grade 2 TV ou en Grade 3 TV, il doit pouvoir transporter les signaux : télévision (TNT HD, satellite, câble, TV box HD), Internet et téléphone.

Le grade 2 TV assure un débit de 1 Gbits (sur 1 paire torsadée avec écran de blindage), tandis que le grade 3 TV propose un débit allant jusqu’à 10 Gbits (sur 4 paires torsadées avec écran de blindage).

Le nombre de prises RJ45 par logement

Le nombre de prises RJ45 dépend désormais du type de logement (T1,T2, T3...), avec toujours à minima, l'installation de 2 prises RJ45 juxtaposées dans le séjour.

  • T1 : 2 prises RJ 45 au minimum (dans le séjour)
  • T2 : 3 prises RJ 45 au minimum (dont 2 dans le séjour et 1 dans une autre pièce)
  • T3 et + : 4 prises RJ 45 au minimum (dont 2 dans le séjour et 2 dans une ou plusieurs autre(s) pièce(s)).

Les prises RJ 45 doivent être installées toujours à proximité d’une prise de courant afin d'alimenter les équipements multimedia.

Prise RJ 45 multimédia Céliane

La prise RJ 45 blindée Céliane répond parfaitement aux exigences requises. Acceptant également les fiches RJ 11 et RJ 12, la prise Céliane est équipée d'un connecteur avec système de verrouillage permettant un câblage sans outils spécifiques. Personnalisez son aspect grâce aux nombreuses plaques de finition proposées !

Du réseau dans toute la maison

Avec ce nouveau type de câblage, la transmission de l’information est assurée dans toute la maison, même sur la prise la plus éloignée du coffret de communication. De plus, les performances TV sont optimales et plusieurs télévisions peuvent être installées partout dans le logement. Ce câblage permet de bénéficier du meilleur débit internet sur toutes les prises RJ 45 de la maison.

Un réseau coaxial pour la télévision pourra être installé en complément sur demande.

 

La charge rapide à la maison, c’est possible

Lorsque l’on possède un véhicule électrique, il est très pratique et confortable de pouvoir le recharger chez soi afin d’être prêt à repartir en peu de temps. Pour bénéficier de la recharge rapide, il faut que votre voiture électrique dispose d’un câble de charge mode 3, et que vous fassiez installer une borne de recharge chez vous.

Une prise de recharge économique

L’installation d’une solution de recharge pour votre véhicule électrique est soutenue par l’État par un crédit d’impôt de 30 % pour toute acquisition d’un système de recharge à votre domicile. Ce crédit d’impôt est à valoir sur le coût du matériel, hors frais de pose.

Les prises de recharge véhicule électrique peuvent être pilotées par une programmation horaire​, grâce à laquelle vous pouvez bénéficier tout naturellement des économies réalisées en heures creuses et en heures week-end.

Un circuit électrique dédié

L’installation d’une solution de recharge à domicile implique l’ajout d’un circuit électrique complet. En effet, qu’il s’agisse d’une prise renforcée (charge lente) ou d’une borne de recharge (charge rapide), il est impératif de mettre en place un circuit électrique dédié qui sera protégé par un disjoncteur différentiel (de type F) assurant à la fois la protection de la ligne et des personnes.

Faites appel à un électricien recommandé

La pose d’un équipement de recharge pour véhicule électrique à votre domicile exige l’intervention d’un électricien recommandé. Celui-ci pourra ainsi vérifier que votre installation électrique est aux normes, et que votre voiture est bien compatible avec le mode de recharge que vous avez choisi.

Trouvez un électricien recommandé par Legrand près de chez vous !

Pourquoi une prise renforcée ?

La prise renforcée permet une recharge de 8 à 16 A en toute sécurité de tous les véhicules électriques équipés d’un cordon mode 1 ou mode 2, quelle que soit la puissance de charge exigée par le véhicule. Le véhicule reconnaît la prise renforcée Green'up Access et sélectionne la puissance maximale délivrable par la prise, permettant ainsi de réduire le temps de charge.

La prise renforcée est alimentée par un circuit électrique dédié, protégé par un disjoncteur différentiel (de type F). 

La prise renforcée pour la charge lente à domicile

Il est possible d’installer, à moindre coût, une solution de recharge à domicile pour votre véhicule électrique. En effet, la prise renforcée Green'up Access est un produit à prix attractif qui vous permet de recharger intégralement les batteries de votre voiture électrique sur une durée approximative de 8 heures.

Une prise de recharge économique

L’installation d’une solution de recharge pour votre véhicule électrique est soutenue par l’État par un crédit d’impôt de 30 % pour toute acquisition d’un système de recharge à votre domicile. Ce crédit d’impôt est à valoir sur le coût du matériel, hors frais de pose.

Les prises de recharge véhicules électriques peuvent être pilotées par une programmation horaire permettant de réaliser des économies en bénéficiant des tarifs heures creuses et heures week-end.

Faites appel à un professionnel

L’installation d’une solution de recharge de véhicule électrique doit être réalisée par un électricien qualifié en la matière. Ce professionnel sera à même de vous proposer la version la plus adaptée à votre voiture électrique, à vos besoins (charge rapide ou charge lente) et à votre système électrique.

La norme NF C 15-100 et le guide UTE C 15-712-1 

La norme NF C 15-100 régit les conditions dans lesquelles les installations électriques BT (à basse tension) doivent être réalisées dans les logements neufs et rénovés.

Elle a été complétée en août 2008 afin que les installations photovoltaïques entrent dans son champ d'application. Pour le détail des installations, la norme renvoie vers le guide UTE C 15-712-1.

Pour le photovoltaïque raccordé au réseau public 

Une installation photovoltaïque raccordée au réseau public vous permet de revendre l’électricité produite par vos panneaux solaires, que vous ne consommez pas.

Si c’est l’option choisie, elle doit être mise en place dès le raccordement (pas de rajout ultérieur). Les conditions d’installation sont régies par le guide UTE C 15-712-1.  

Pour le photovoltaïque avec stockage 

Un système de stockage par batteries sur votre installation photovoltaïque vous permet de conserver l’électricité produite pendant les pics de production, et ainsi la consommer lorsque les panneaux tournent à moindre régime (selon l’ensoleillement). C’est le guide UTE C 15-712-2 qui dévoile les obligations d’installation.  

Trouvez un électricien Legrand 

Legrand a sélectionné pour vous les électriciens les plus qualifiés en ce qui concerne les installations photovoltaïques. Il y en a forcément un près de chez vous ! Rendez-vous sur le site Legrand.fr afin d’accéder à tous les contacts du réseau d’électriciens partenaires et trouver le professionnel qui interviendra chez vous.

Norme NF C 15-100 : obligatoire dans le neuf

La norme NF C 15-100, qui fixe les règles des installations électriques dans les locaux d'habitation reste le cadre de référence et a évolué en 2016. Après avoir été simplifiée par l’amendement 5 en novembre 2015, deux nouveaux arrêtés (datés du 3 août 2016) sont entrés en vigueur. Ils portent sur la sécurité des installations électriques et les réseaux de communication des logements neufs : les chantiers dont les permis de construire ont été déposés depuis le 1er septembre 2016 sont concernés. 

Une rénovation qui implique le dépôt d'un permis de construire est également concernée.

 

 

 

 

L’objectif de la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 a été instaurée en 1969, et n’a cessé d’évoluer pour s’adapter aux nouveaux besoins des foyers et aux innovations dans le domaine électrique. Un des objectifs principaux est d’assurer la protection des biens et des personnes, grâce notamment à l’emploi de disjoncteurs et d’interrupteurs différentiels.

Aller plus loin avec le Label Promotelec Habitat Neuf

Le Label Promotelec Habitat Neuf sur une construction neuve est la garantie d’une installation électrique qui respecte les obligations édictées par la norme NF C 15-100.

De plus, un logement certifié par ce label offre des performances énergétiques qui vont au-delà des conditions imposées par la RT 2012.

Pour une sécurité optimale, faites appel à un professionnel

Retrouvez toutes les coordonnées des électriciens recommandés, sélectionnés par Legrand. Ces professionnels partenaires présentent toutes les garanties d’un travail réalisé dans les normes, et sont à même de vous proposer les produits adaptés à votre situation.

La norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100, qui fixe les règles des installations électriques dans les locaux d'habitation reste le cadre de référence et a évolué en 2016. Après avoir été simplifiée par l’amendement 5 en novembre 2015, deux nouveaux arrêtés (datés du 3 août 2016) sont entrés en vigueur. Ils portent sur la sécurité des installations électriques et les réseaux de communication des logements neufs : les chantiers dont les permis de construire ont été déposés depuis le 1er septembre 2016 sont concernés. 

Une rénovation qui implique le dépôt d'un permis de construire est également concernée.

Prise de courant Surface

Avec son design à fleur de mur, la prise de courant Céliane Surface est une véritable innovation en matière de prise électrique. Son socle rétractable évite l’accumulation de la poussière. Sa façade plate est pratique, esthétique et toujours impeccable.

Le besoin de charge des équipements multimédia et des objets connectés est devenu indispensable à tout moment et rapidement. Découvrez la dernière innovation de la gamme Céliane qui associe à la prise Surface un chargeur USB type-C.

Une évolution vers plus de sécurité et de confort

À la maison, vos besoins en électricité ont évolué et se sont modernisés. Le multimédia nomade a besoin d’être rechargé facilement, les appareils connectés deviennent pilotables à distance et le réseau internet est sollicité dans toutes les pièces. Des solutions existent désormais pour répondre à toutes ces problématiques.

Des interrupteurs pensés pour votre confort

Découvrez la gamme d’interrupteurs et leurs options afin de conjuguer confort d’utilisation avec économies d’énergie :

Interrupteur à témoin, à variateur… Découvrez l’ensemble des fonctions et toutes les possibilités de personnalisation de vos interrupteurs sur le site mon-interrupteur.fr !

Une maison connectée en toute simplicité

Le kit de démarrage Céliane with Netatmo vous permet de connecter quatre produits domotiques et de les piloter à distance. Grâce à ce kit complet, vous pouvez contrôler les équipements de la maison comme les volets roulants, la lumière, le chauffage et d’autres depuis l’application Home + Control sur votre smartphone.

La commande générale Départ/Arrivée contrôle d’un simple geste tous les équipements de la maison.

Des prises accessibles et en quantité suffisante

La norme NF C 15-100 précise le nombre de prises de courant et de prises de communication (RJ 45) qui doivent être installées dans chaque pièce de la maison : le séjour, la cuisine, les chambres et les autres pièces de plus de 4 m² (hors WC). Il s’agit d’un minimum mais vous pouvez aller au-delà en adaptant votre installation à vos besoins.

Des différentiels pour la protection des personnes

Pour assurer la protection des personnes, la norme NF C 15-100 impose l’installation minimum de 2 interrupteurs différentiels par logement. Chaque interrupteur différentiel peut protéger un maximum de 8 circuits électriques. Chaque circuit est protégé par un disjoncteur dont le calibre est adapté au type de cicuit électrique et aux équipements raccordés sur celui-ci.

Un point d’éclairage dans chaque pièce

Chaque pièce de la maison doit disposer d’un point d’éclairage (lampe) ainsi que d’une commande d’allumage. Tous les accès extérieurs doivent également bénéficier d’un point d'éclairage.

Le point d'éclairage doit être piloté par un dispositif de commande fixe situé à l'entrée de la pièce. Le dispositif de commande peut être manuel ou automatique. Pour plus de confort, d'autres points de commande peuvent être rajoutés dans la pièce.

Pour composer des commandes d’éclairage qui vous ressemblent, mixez le type d’interrupteur avec la finition de votre choix parmi les fonctions et couleurs disponibles, sur notre configurateur dédié !

Un réseau multimédia obligatoire

Chaque installation électrique doit désormais être équipée d’un réseau de communication. Celui-ci vous permet de recevoir sur toutes les prises RJ 45 disposées dans les pièces principales de votre logement, tous les médias comme le téléphone, Internet et la télévision, quel que soit le mode de réception de celle-ci.

Chaque prise RJ 45 doit être installée à proximité d'une prise électrique afin d'alimenter en énergie les différents équipements multimédia. 

Ce réseau se déploie depuis le coffret de communication installé dans le même espace que votre tableau électrique.

Le diagnostic électrique obligatoire

Tous les biens dont l’installation électrique a plus de 15 ans doivent faire l’objet d’un diagnostic électrique obligatoire (DEO) dans le cadre de leur mise en location ou de leur vente. Ce diagnostic électrique n'entraîne pas une obligation de travaux, il s'agit d'une information réalisée, à un instant T, pour donner l'état de l'installation électrique sur 6 points clés de sécurité.

Le DEO est valable 6 ans pour la location, 3 ans pour la vente. Toutefois, le diagnostic n’est pas nécessaire si le propriétaire bailleur peut fournir une attestation de conformité de moins de 6 ans s'il a fait réaliser des travaux par un électricien.

La norme NF C 15-100 : quelle règle pour le neuf et l'ancien ?

La norme NF C 15-100, qui fixe les règles des installations électriques dans les locaux d'habitation reste le cadre de référence et a évolué en 2016. Après avoir été simplifiée par l’amendement 5 en novembre 2015, deux nouveaux arrêtés (datés du 3 août 2016) sont entrés en vigueur. Ils portent sur la sécurité des installations électriques et les réseaux de communication des logements neufs : les chantiers dont les permis de construire ont été déposés depuis le 1er septembre 2016 sont concernés. 

Une rénovation qui implique le dépôt d'un permis de construire est également concernée.

Les logements dont les permis de construire ont été déposés avant le 1er septembre 2016, répondent à la version de la norme qui était en vigueur lors de leur construction.

Un diagnostic électrique obligatoire

Un bien immobilier dont l’installation électrique est datée de plus de 15 ans doit faire l’objet d’un diagnostic électrique (DEO) avant sa mise en vente ou sa location. Ce diagnostic électrique n'entraîne pas une obligation de travaux, il s'agit d'une information réalisée, à un instant T, pour donner l'état de l'installation électrique sur 6 points clés de sécurité.

Durée de validité du DEO

Le diagnostic électrique obligatoire d’un bien immobilier à usage d’habitation doit être daté :

  • de moins 3 ans dans le cas d’une vente ;
  • et de moins de 6 ans dans le cas d’une location.

Si votre installation électrique est ancienne et que vous n'avez pas réalisé de travaux électriques récemment, vous pouvez contacter directement un professionnel des diagnostics immobiliers. Lui seul est habilité à réaliser le DEO. 

Si vous avez fait faire des travaux électriques récemment (moins de 6 ans), vous pouvez utiliser l'Attestation de conformité, délivrée par le Consuel, que votre électricien recommandé vous a remis à la fin des travaux. Ce document a la même valeur qu’un DEO.

Une mise en conformité réalisée par un professionnel

Votre DEO a révélé que votre installation électrique n’est pas en état ? Faites appel à un professionnel. Si beaucoup de travaux dans la maison sont devenus accessibles à tout un chacun, le réseau électrique reste un domaine particulièrement sensible qui requiert l’intervention d’un électricien professionnel.

Retrouvez tous nos électriciens recommandés près de chez vous !

La norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100, qui fixe les règles des installations électriques dans les locaux d'habitation reste le cadre de référence et a évolué en 2016. Après avoir été simplifiée par l’amendement 5 en novembre 2015, deux nouveaux arrêtés (datés du 3 août 2016) sont entrés en vigueur. Ils portent sur la sécurité des installations électriques et les réseaux de communication des logements neufs : les chantiers dont les permis de construire ont été déposés depuis le 1er septembre 2016 sont concernés. 

Une rénovation qui implique le dépôt d'un permis de construire est également concernée.

Pour une rénovation électrique totale

Si vous faites entièrement rénover votre installation électrique afin de profiter des dernières innovations en termes de confort et de sécurité, et que celle-ci impose le remplacement ou le déplacement du compteur électrique par le gestionnaire du réseau électrique, alors la Norme NF C 15-100 / Amendement 5 devra être appliquée à la lettre.

Pour une rénovation électrique partielle

Dans le cas d’une rénovation électrique partielle, les règles de la NF C 15-100 sont applicables pour les parties de logement rénovées. Le maître d’ouvrage peut aussi exiger une mise aux normes complète.

Trouvez un électricien près de chez vous

Pour accéder aux coordonnées de nos électriciens recommandés, rendez-vous sur notre moteur de recherche electriciencertifie.fr. Vous y retrouverez des professionnels capables de répondre à vos besoins de mise à la norme, et habilités à vous présenter nos produits innovants.

La norme pour tous les logements neufs

Pour toutes les constructions à usage d’habitation dont le permis de construire a été déposé après le 1er septembre 2016, la norme NF C 15-100 amendement 5 est applicable dans son intégralité.

La norme NF C 15-100, qui fixe les règles des installations électriques dans les locaux d'habitation a évolué en 2016. Après avoir été simplifiée par l’amendement 5 en novembre 2015, deux nouveaux arrêtés (datés du 3 août 2016) sont entrés en vigueur pour la sécurtié électrique et le réseau de communication.

La RT 2012 pour la performance énergétique

La RT 2012 est une réglementation thermique qui doit être respectée par tous les logements neufs construits depuis le 1er janvier 2013. Son objectif principal est de limiter la consommation en énergie des bâtiments et ainsi participer à la lutte contre le changement climatique.

Aller plus loin avec le Label Promotelec Habitat Neuf

Le Label Promotelec Habitat Neuf sur une construction neuve est la garantie d’une installation électrique qui respecte les obligations édictées par la norme NF C 15-100.

De plus, un logement certifié par ce label offre des performances énergétiques qui vont au-delà des conditions imposées par la RT 2012.

Faites appel à un professionnel

Confier l’installation ou la rénovation de son réseau électrique privatif à un électricien dont on ne connaît pas les références n’est pas toujours évident. C’est pourquoi nous mettons à votre disposition la liste de nos électriciens recommandés, région par région, sur electriciencertifie.fr.