Particuliers > Economies d'énergie

Produits et solutions

Economie d’énergie - Diminuer sa consommation d'électricité et respecter la RT 2012

La Règlementation Thermique RT 2012 applicable à compter du 1er janvier 2013 aux bâtiments résidentiels a pour objectif majeur de faire passer la consommation d’énergie primaire en dessous de 50 kWh par m² et par an en moyenne. Chauffage, eau chaude, éclairage, électroménager, autant de postes dans une maison qui, s'ils sont bien gérés, concourent à la baisse de votre facture énergétique, à la protection de l'environnement et au respect de la RT 2012 Tout cela dans le but de gérer au mieux votre consommation d’électricitéLe diagnostic est clair, la France doit maîtriser sa production d’énergie afin de ne pas alourdir encore plus la facture énergétique de la population française. Bien qu’elle n’ait pratiquement plus recours aux énergies fossiles pour fournir de l’énergie à l’échelle nationale, force est de constater qu’elle œuvre pour le développement d’énergies renouvelables (éoliennes, barrages, etc). De plus, on s’aperçoit que de nombreux certificats et conseils de tous niveaux viennent apporter, respectivement crédibilité et astuces afin de mieux économiser notre énergie. Cela dans le but de limiter les déperditions qui pourraient émanées de l’habitat lors de l’utilisation d’une chaudière ou de tous autres équipements énergivores. Par conséquent, le bénéfice de cette réglementation est double. D’une part, elle impacte directement la diminution de la facture énergétique des « clients » et d’autre part, elle milite pour l’utilisation de moyens adaptés qui permettront de limiter le bilan écologique.

 

Optimiser vos économies  d'énergie et votre confort

En France, la consommation d’électricité n’a cessé d’augmenter ces dernières années : elle représentait près de la moitié de la consommation d’énergie en 2012. Cette hausse peut s’expliquer par l’accroissement du nombre des ménages français, fervents adeptes des appareils numériques et du chauffage électrique. Elle est donc principalement due aux habitations et au secteur tertiaire. Dans le budget énergie lié à l’habitation, l’électricité représente 40% des dépenses. Mais, cette tendance tend à ralentir en 2013 où une stagnation de la consommation d’électricité des ménages et des entreprises a été remarquée, alors qu’une baisse a été visible dans la majorité des pays membres de l’Union Européenne. Avec de bons équipements et des gestes simples au sein de votre foyer, vous pouvez à la fois lutter activement contre le gaspillage d'énergie, profiter d'un bien être optimum dans votre maison et respecter la RT 2012. Si l’on garde à l’esprit que la consommation d’électricité représente aujourd’hui près de 20% de la consommation totale d’énergie, des solutions de lutte contre le gaspillage sont à appliquer d’urgence. Et, quand on sait par exemple que le chauffage représente plus de 60 à 70 % de la consommation d'énergie d'un ménage et que lorsque la température de la maison est baissée d’un degré, la facture est diminuée de 7%, on a envie de faire les bons choix tant en matière de mode de chauffage et de gestion pour réduire ce coût. Par ailleurs, il est aussi important de noter que l'éclairage représente en moyenne 14 % de la consommation d'électricité d'une maison. Certains équipements domotiques, comme les interscénarios ou les écrans tactiles permettent de faire jusqu’à 50 % d’économies d’électricité sur un point d'éclairage ! En parallèle, la hausse du tarif de l’électricité, récemment, devrait inciter les ménages à surveiller leur consommation d’énergie pour l’année en cours

En outre, le fait de varier les sources d’énergie, à l’instar de l’Allemagne qui a décidé de sortir progressivement du nucléaire en compensant avec les énergies renouvelable, le solaire photovoltaïque et le charbon, permet également de faire diminuer les consommations et de faire des économies d’énergie.

Devenir acteur dans la lutte contre le gaspillage, modifier certaines de ses habitudes tout en conservant un confort optimal est résolument à la portée de tous. Agir dans ce sens ne vous apportera que des avantages !

Notons, par ailleurs, que chacun peut et doit agir pour réduire sa consommation d’énergie : du producteur d’électricité aux consommateurs (réseaux de transport et particuliers notamment), en passant par les collectivités locales.

Découvrez ci-dessous les solutions pour minimiser vos factures et maximiser votre bien être :

Optimiser la gestion du chauffage

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-optimiser-gestion-du-chauffage

Le confort associé aux économies  d'énergie, c'est avoir la bonne température au bon moment. Etre en mesure de déterminer la puissance de chauffage adéquate est primordiale. Le code de la construction préconise une température de 19°C quand vous êtes présent dans une pièce, 16°C lorsque vous êtes absent moins de 48h, voire réduire la température des radiateurs à 8°C quand vous partez en vacances (préconisations du code de la construction).

Heureusement, pour vous simplifier le respect de ces règles de confort et d'économie d’électricité, il existe des solutions "automatisables" pour les logements : quel que soit le mode de chauffage installé, comme un thermostat d'ambiance programmable, un programmateur d'ambiance ou encore un gestionnaire d'énergie… vous pouvez adapter, ajuster et programmer les températures selon votre mode de vie.

Economie d'énergie sur l'éclairage

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-economie-energie-sur-eclairage

L’expression « économie d’énergie » renvoie non seulement aux actions effectuées pour réduire les consommations d’énergie mais également à celles permettant une gestion optimale de la consommation d’énergie. Il existe de nombreux dispositifs permettant de réaliser des économies d’énergie, le premier est, tout simplement, de remplacer ses équipements. Mais, dans l’ensemble, la meilleure manière de faire des économies d’énergie est de faire des travaux de rénovation, qui incluent les technologies d’isolation (des murs, plancher et fenêtres par exemple) et d’intégrations d’énergies renouvelables notamment. A ce titre, en 2013, une opération d’accompagnement des ménages ayant des projets de rénovation énergétique a été lancée par le gouvernement. Cet accompagnement consiste, en réalité, en une aide financière déterminée par chaque projet.

En matière d’éclairage, la première source d'd'économie  d'énergie en matière d'éclairage est de profiter au maximum de la lumière naturelle. La gestion des "ouvrants" influe donc beaucoup sur ce poste. Des volets roulants électriques programmés à heures régulières ou intégrés dans des scénarios de vie en association avec d'autres commandes permettent des économies  d'énergie avérées sur le poste éclairage. Elles s'ajoutent à l'optimisation thermique générée par le soleil qui entre et le froid qui reste dehors.

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-optimiser-vos-economies- energie-votre-confort

Détecteur de mouvement Céliane
de Legrand, finition Kaolin

Des économies d’électricité sur l’éclairage peuvent également être réalisées grâce à des solutions simples à mettre en œuvre pièce par pièce ou sur l'ensemble de la maison. Par exemple, un interrupteur automatique dans les lieux de passage représente jusqu'à 55 % d'économie d’énergie et un variateur de lumière ne consommera que la lumière dont vous avez besoin. Un gestionnaire d'ambiance lumineuse vous permettra de programmer le niveau d'éclairage en fonction de vos activités. Enfin, des interscénarios ou les écrans tactiles des gammes d’appareillage Legrand, Arnould et Bticino déclencheront plusieurs commandes d'un seul geste.

Et, dans l’ensemble, la meilleure manière de réaliser des économies d’énergie est de faire des travaux de rénovation incluant les technologies d’isolation des murs et de temporisation.

Piloter économiquement sa maison

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-piloter-economiquement-sa-maison
MyHOME SCREEN 10 (Bticino version noire)

Lumières, volets roulants, chauffage… peuvent être commandés de façon groupée à partir d'une centrale de pilotage de type interscénarios ou écrans tactiles. En pilotant toutes les fonctions électriques de la maison d'un seul geste, selon votre mode de vie, vous optimisez votre confort tout en réalisant chaque jour des économies d’électricité : plus d'oubli de lumières allumées ou de chauffage à 20°C lorsque vous êtes absent. Le principe ? Par exemple, en quittant la maison le matin, vous coupez toutes les lumières, baissez tous les volets roulants et mettez votre chauffage en mode économique, en appuyant sur une seule touche. Il suffit pour cela d'installer des commandes domotiques et une centrale de pilotage.

Nouvel écocompteur

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-visualiser-pour-mieux-maitriser-vos-consommations
Écocompteur

L’article 23 de la RT 2012 impose à chaque habitation (collective ou individuelle) l’obligation de mesurer les consommations de chauffage, de climatisation, d’eau chaude sanitaire, des circuits de prises de courant et des autres consommations. Il s’agit d’informer les occupants en affichant les consommations afin de mieux les maîtriser.

AFFICHAGE DES CONSOMMATIONS EN LIGNE

Consultez directement sur un site internet sécurisé vos consommations en direct, chez vous ou à distance sur smartphone, tablette, PC... Les relevés de consommation sont disponibles : en euros, en kWh ou en m3, pour tous les appareils de la maison : chauffage électrique ou gaz, climatisation, eau chaude sanitaire, prises de courant, eau… Des tableaux synthétiques et ergonomiques vous permettent une analyse précise qui vous permet d'intervenir directement sur votre consommation. L'affichage des consommations se fait également sur l'écran de l'Écocompteur dans votre tableau électrique.

Visualiser pour mieux maîtriser vos consommations

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-visualiser-pour-mieux-maitriser-vos-consommations
MyHOME SCREEN 3,5 Art d’Arnould, finition Epure Acier Brossé

L'indicateur de consommation vous permet de contrôler vos consommations d'électricité, d'eau et de gaz sur un même écran pour mieux les gérer et ainsi faire des économies d’énergie. Les données collectées sont transmises à l'écran tactile 3.5" qui affiche toutes vos consommations en chiffres ou en histogrammes. L'indicateur peut surveiller 3 circuits électriques différents et il est possible d'en installer plusieurs. Les données sont mémorisées pendant un an, heure par heure pour vous permettre de faire un comparatif, optimiser vos différentes consommations, limiter toute augmentation sur votre facture mais surtout et réduire vos factures énergétiques.

Faîtes des économies d'électricité en mettant vos appareils en veille 

economies-d-energie-economie-d-rsquo-energie-faites-economies-electricite-en-mettant-vos-appareils-en-veille 

Les appareils laissés en veille représentent 7 % minimum de votre consommation électrique voire même jusqu'à 18 % ! Soit environ entre 23 € et 85 € par an selon la taille de votre installation. Une multitude d’actions peuvent vous permettre de sortir de la précarité énergétique (qui a tendance à augmenter en France depuis quelques années), c’est-à-dire réduire votre facture d’électricité sans pour autant réduire votre consommation d’énergie. En effet, des gestes simples comme mettre hors tension votre lecteur DVD, la cafetière, le téléviseur ou l'ordinateur peuvent réellement participer à la réduction de votre consommation d’énergie et vous permettre d’engendrer de réelles économies.

Cependant, cette démarche implique d’assimiler un certain nombre d’informations liées à la composition des prix de l’énergie. Il faut bien comprendre qu’en choisissant un fournisseur d’électricité, le consommateur s’engage à payer un abonnement fixe auquel il faut ajouter une partie variable, obtenue en multipliant la quantité de gaz consommée (évaluée en kilowattheure, notée kWh) par le prix du kWh. Mais, le prix de ces éléments varie en fonction de plusieurs paramètres : en effet, le montant de l’abonnement dépendra de la consommation annuelle en kWh du logement et de la puissance consommée par les appareils (électriques ou numériques notamment) mais aussi des tarifs des compteurs (qui dépendent eux de l’heure). Le prix du kWh dépendra des mêmes éléments auxquels il faut ajouter la grille tarifaire du logement. Ainsi, il peut être intéressant de savoir qu’une heure de consommation électrique d’un téléviseur LCD lambda, utilisera 190 watts/ heure contre 0.2 w/h en veille.

Pensez donc à installer des prises commandées par un interrupteur ou un interscénario pour éteindre d'un seul geste tous vos appareils avant d'aller vous coucher.