Combien de disjoncteurs par interrupteur différentiel 63A ?

Chaque disjoncteur assure la protection du circuit qui lui est raccordé contre les surcharges et les court-circuits.
Le nombre maximum de disjoncteurs par interrupteur différentiel est défini dans la norme NF C 15-100.

Questions fréquentes

Combien faut-il mettre d'interrupteurs différentiels dans une maison ?

Les interrupteurs différentiels ont un but précis : protéger les occupants de la maison contre les chocs électriques. C’est pourquoi ils doivent être installés dans le tableau électrique. La norme N FC 15-100 nous donne des indications précises pour savoir combien sont nécessaires.En savoir plus

Comment doit-on brancher un interrupteur différentiel de 30 mA ?

La norme N FC 15-100 préconise l’installation d’au moins deux interrupteurs différentiels de 30 mA dans tout logement, afin de sécuriser l’installation électrique. Mais qu’est-ce qu’un interrupteur différentiel 30 mA ? Et comment effectuer son installation ?
Deux interrupteurs... En savoir plus

Que doit-on brancher sur un interrupteur différentiel de type A ?

Un interrupteur différentiel est un appareillage modulaire destiné à être placé dans le tableau électrique. Son but est de protéger les personnes contre les risques électriques. La norme N FC 15-100 impose d’installer un minimum de deux interrupteurs différentiels par logement, dans... En savoir plus

Quel interrupteur différentiel choisir pour protéger votre domicile ?

Un interrupteur différentiel permet de protéger les occupants de votre domicile contre les risques d’électrisation. Mais savez-vous comment choisir les interrupteurs différentiels adéquats pour vos circuits électriques ? Voyons ensemble quelle est l’utilité d’un interrupteur... En savoir plus

Quel interrupteur différentiel choisir pour son tableau électrique ?

Le but d’un interrupteur différentiel est de protéger les occupants du logement contre les risques électriques. Il se pose directement dans le tableau électrique, entre le disjoncteur général et les disjoncteurs divisionnaires. Voici un guide pour bien choisir vos interrupteurs... En savoir plus

Quel interrupteur différentiel choisir pour un chauffage électrique ?

Au moment de choisir votre interrupteur différentiel pour protéger le circuit associer à votre chauffage électrique, vous vous demandez lequel est le mieux adapté. Faut-il opter pour un différentiel de type AC ? Ou de type A ? Sous quel interrupteur différentiel raccorder les circuits... En savoir plus

Combien de disjoncteurs brancher sur un interrupteur différentiel 40 A - 30 mA ?

La norme NF C 15-100 donne des indications précises sur le nombre de circuits, donc de disjoncteurs, que vous pouvez raccorder sur un interrupteur différentiel 40 A - 30 mA. Mais avant toute chose, il s’agit de bien comprendre ce que sont un disjoncteur et un interrupteur différentiel de ce... En savoir plus

Disjoncteur ou interrupteur différentiel : quelle protection choisir ?

Entre disjoncteur et interrupteur différentiel, vous ne savez pas quoi choisir pour votre réseau électrique ? Avant toute chose, il faut bien comprendre que les deux appareillages de protection différentielle ne servent pas le même but.   Interrupteur différentiel et disjoncteur sont... En savoir plus

Comment marche un interrupteur différentiel ?

L’interrupteur différentiel a pour but de protéger les personnes dans l’habitation contre les risques électriques en coupant le courant en cas de défaut d’isolement sur les circuits auxquels il est relié. Il vient en complément du disjoncteur divisionnaire qui, lui, protège les... En savoir plus

Quel interrupteur différentiel pour une piscine ?

La norme NF C 15-100 impose l’installation d’interrupteurs différentiels de 30 mA dans le tableau électrique. Cela concerne également les installations autour de la piscine. Toutefois, il est possible d’améliorer la protection des personnes autour de la piscine avec un interrupteur... En savoir plus

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

Oui Non

Merci de votre réponse !

Besoin d'aide ?
Contacter le Service Consommateurs

En ligne ou par téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 17h au 0825 360 360 (0,05€/min TTC).

Envoyer un message